Sportif et préserver la planète

NE JETEZ PLUS !!!

Bientôt la saison des compétitions va recommencer. Comme chaque année, des milliers de sportifs affectionnant l’effort dur et de longue haleine vont se lancer sur des parcours magnifiques, choisis par des organisateurs ayant souvent surmonté beaucoup d’embûches et de tracasseries pour voir renaître leur épreuve.

Ces milliers de sportifs dont nous faisons partie sont aussi respectueux de leur environnement que de la performance accomplie. Ils évoluent dans des sites merveilleux, dans les Alpes, les Pyrénées, les Cévennes ou autres massifs et parcs nationaux. Toujours conscients de cette chance, ils évitent de rejeter les emballages vides de leurs aliments énergétiques ou les simples papiers d’aluminium enveloppant leur « goûter ». Malheureusement, à côté de ces « sportifs citoyens ordinaires », évolue une autre catégorie de personnes, difficile à définir. Elle ne correspond pas à une élite cherchant à se débarrasser des grammes superflus puisque j’en rencontre parfois au fin fond des pelotons où je navigue. Elle n’est pas non plus restreinte aux arrières gardes puisque nous roulons souvent sur les déchets des plus forts. Non. Jeter ses déchets n’est donc ni un signe de force (même si les pros du tour le font sans retenue), ni un signe de médiocrité (puisque beaucoup de « médiocres » ne jettent pas leurs déchets, à commencer par moi).

Parmi les fautifs, on trouvera : 
-   le récidiviste convaincu de son bon droit (l’organisation est la pour balayer derrière) 
-   le « tête en l’air » (« oups, là j’ai vraiment pas fait exprès, pas grave, c’est qu’un papier ») 
-   le « c’est pas moi, c’est ma sœur » qui balance a tour de bras mais toujours quand il est seul 
-   l’anti-vert par excellence : on va pas se faire emmerder par les écolos, c’est pas un emballage de squizzy qui va mettre en péril la planète 
-   .....

A tous ceux qui souhaitent soutenir la démarche, faites suivre ce petit logo, faites le imprimer (comme il le sera bientôt sur des maillots, sur la poche arrière droite, ou sur des dossards ou des bidons pourquoi pas...).

Faites suivre et vivre ce message pour que la marmotte ou l’étape du tour ne fasse pas définitivement considérer, à tord, les sportifs de tous bords comme de vilains pollueurs.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 03/05/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site